Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 19:26

LES HÉRÉSIES JEAN-PAUL II/KAROL JOZEF WOJTYLA

D’OÙ LA PREUVE FORMELLE QUE

JEAN-PAUL II N’EST PAS PAPE

 

Ceux qui n’y croient point ont perdu l’amour de « ce qui est » (id quod est) ou de la vérité (charitatem veritatis) et « ont reçu de Dieu une opération d’erreur (mittet illis Deus operationem erroris), afin qu’ils croient au mensonge » (ut credant mendacio) (Cf. IIe Épître aux Thessaloniciens, II, 10).

 

http://ddata.over-blog.com/0/46/19/78/Jean-paul-II--l-antichrist-beatifie.pdf

(Samedi 15 janvier 2011 - Les images en moins)

www.catholique-sedevacantiste.com

 

Karol Jozef Wojtyla, un antichrist "béatifié" par les siens.

 

Alors que Wojtyla sera "béatifié" en mai prochain, nous avons pensé qu'il était nécessaire de rédiger et publier une synthèse sur ce personnage ; loin d'avoir pratiqué des vertus naturelles et chrétiennes de façon héroïque (ce qui est reconnu pour un catholique déclaré bienheureux), Wojtyla fut ni plus, ni moins un antichrist public qui a vigoureusement combattu contre l'Église catholique. Il faut savoir que longtemps avant son 'élection', Jean-Paul II était atteint lui aussi du virus du modernisme :

 

"Je ne pense pas que ma foi puisse être dite traditionnelle... ma foi ou si vous voulez mon théisme est... d'un bout à l'autre le fruit de ma propre pensée et de mon choix personnels. Elle était née dans les profondeurs de mon moi, elle est aussi le fruit de mes efforts, de mon esprit, cherchant une réponse au mystère de l'homme et du monde (1)."

 

1) Livre N'ayez pas peur ;

 

"L'Église n'a pas à enseigner les incroyants. Elle doit chercher en commun avec le monde (2)."

 

Mgr Wojtyla, évêque qui a approuvé et soutenu les textes hérétiques du Conciliabule Vatican II, évoquait déjà en 1963 "la nouvelle conception du peuple divin qui a pris le relais de la vieille vérité sur la possibilité de rédemption en dehors des frontières visibles de l'Église".

 

Ces expressions n'ont aucun sens car la vérité est éternelle et ne peut donc pas changer sous peine de n'être plus la vérité ! Conscient de la menace grandissante du modernisme, Pie XII disait le 13 mai 1942 que :

 

"l'Église ne change ni dans son dogme, ni dans sa vigueur. Elle est inexpugnable, indestructible, invincible. Elle est immuable, inaltérable, selon la charte de sa fondation, scellée par le sang du Fils de Dieu."

 

Jean-Paul II fut élu "pape" en 1978 par un conclave voué au modernisme (3). Loin de rejeter les hérésies et réformes néo-protestantes de son prédécesseur, Montini, il les fit siennes et continua dans la même voie.

 

Jean-Paul II et l'œcumenisme :

 

"La collaboration entre toutes les religions est nécessaire à la cause de l’humanité (4)."

 

"L'Église Catholique accepte la vérité et la bonté qui se trouvent dans ces religions, et elle y voit des reflets de la vérité du Christ (5)."

 

"L'Esprit Saint est aussi mystérieusement présent dans les religions et cultures non chrétiennes (6)."

 

16e proposition condamnée par le Syllabus (Pie IX) :

 

"Les hommes peuvent trouver le chemin du salut éternel et obtenir ce salut éternel, dans le culte de n’importe quelle religion."

 

2) Journal du Concile 1966 ;

3) Ce qui pose un problème de légitimité. Mais ceci est un autre débat. Quoi qu'il en soit, il faut savoir que de sérieux éléments portent à croire que ce conclave fut entaché par de nombreuses irrégularités ;

4) La Croix, 4 février 1986 ;

5) Discours du 21 février 1981 ;

6) Allocution du 26 mars 1982 ;

 

Saint Augustin :

 

"Seule l’Église Catholique est le Corps du Christ... en dehors de ce corps, l’Esprit-Saint ne vivifie personne... c’est pourquoi ils n’ont pas l’Esprit-Saint, ceux qui sont en dehors de l’Église (7)."

 

Saint Cyprien :

 

"Quiconque est séparé de l'Église, est uni à l'adultère, est séparé des promesses de l'Église, et il ne parviendra pas aux récompenses du Christ celui qui à abandonné l'Église... Il ne peut pas avoir Dieu pour Pere, celui qui n'a l'Église pour mère (8)."

 

Léon XIII :

 

“Rien ne saurait être plus dangereux que ces hérétiques qui, conservant en tout le reste l’intégrité de la doctrine, par un seul mot, comme par une goutte de venin, corrompent la pureté et la simplicité de la foi que nous avons reçue de la tradition dominicale, puis apostolique (9)."

 

À Assises : il organise la réunion de toutes les fausses religions :

 

L'abomination dans le lieu saint :

 

Invités par Jean-Paul II, le 27 octobre 1986, environ 130 responsables religieux appartenant à toutes les communautés chrétiennes et à toutes les grandes religions païennes se retrouvent : orthodoxes, protestants, juifs, bouddhistes, hindouistes, shintoïstes, jaïnistes, animistes d'Afrique et d'Amérique... Dans l'église Saint-Pierre à Assise, le Dalaïa-lama et ses disciples ont l'autorisation d'effectuer leur office et profanent le tabernacle en installant dessus la statue de Bouddha !

 

C'est à cette occasion que Mgr Lefebvre déclara que Jean-Paul II était "inspiré par le diable" et "au service de la maçonnerie." (10)

 

7) Augustin, 14, sermon 268, n. 2 ;

8) Lib. De Unit. Eccl. p. 195 ;

9) Encyclique Satis Cognitum, 29 juin 1896 ;

10) Fideliter, mars 1986 ;

 

À  SUIVRE

Page actuelle VII/I

 

LES HÉRÉSIES JEAN-PAUL II/KAROL JOZEF WOJTYLA (VII/I). - Le Présent éternel

 

Page suivante :

 

LES HÉRÉSIES JEAN-PAUL II/KAROL JOZEF WOJTYLA (VII/II) - Le Présent éternel

 

Pour retourner à la page principale

 

POUR PARVENIR À UNE RÉSURRECTION DE VIE (CF. S. JEAN, V, 25, 28-29) - Le Présent éternel

 

- - - - - - - - - - - -

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Présent éternel
  • Le Présent éternel
  • : Thèse et synthèse sur la logique, la philosophie, la métaphysique, la politique, les mathématiques, la physique, la chimie, la théologie et la mystique élaborées à la lumière des premiers principes de la raison spéculative, principes immuables et éternels qui constituent les fondements du thomisme
  • Contact

Recherche

Liens